Djibouti : Détention au secret d’un jeune militant depuis le 15 septembre 2022

Djibouti : Détention au secret d’un jeune militant depuis le 15 septembre 2022

Abdikader Idris Moussa a été arrêté à son domicile le 15 septembre 2022 par des agents des Services de documentation et de sécurité (SDS). Ces derniers n’ont pas présenté de mandat ni mentionné les raisons de son arrestation. La famille d’Abdikader redoute qu’il ait été arrêté pour avoir partagé une vidéo montrant le train de vie dispendieux des proches du président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh. Malgré les tentatives de ses proches pour le localiser, les autorités refusent de divulguer son sort et l’endroit où il se trouve.

Abdikader Idris Moussa est l’un des membres fondateurs de l’Action de la jeunesse pour le changement.

Le 15 septembre 2022, en milieu de journée, neuf hommes en tenue civile, ont procédé à l’arrestation d’Abdikader sans présenter de mandat d’arrêt et sans en énoncer les motifs. Les hommes qui ont procédé à l’arrestation se sont présentés au domicile de la victime à bord de deux véhicules de type Toyota « hard-top ».

Depuis le 15 septembre, les proches d’Abdikader sont sans nouvelles de lui. Dans le même temps, Abdikader Idris Moussa est dans l’impossibilité de contacter sa famille depuis son lieu de détention actuel.

Les proches de la victime craignent qu’Abdikader ait été arrêté pour avoir partagé, sans en être l’auteur, un montage vidéo montrant les dépenses excessives de proches du président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh.

Ce n’est pas la première fois qu’Abdikader fait l’objet d’une détention arbitraire. En juin dernier, il avait été détenu pendant une semaine.

Deux jours après l’arrestation d’Abdikader, ses proches sont allés au commissariat de police de Balabal avant de se rendre au commissariat central de Djibouti-ville et siège de la brigade de gendarmerie. Ils se sont également rendus dans les locaux de la SDS, situés dans le quartier du Plateau du Serpent. À chacune de ces visites, ils ont demandé à voir Abdikader et à connaitre les raisons de son arrestation, sans succès.

Face aux refus des autorités de signifier à la famille d’Abdikader le lieu de sa détention et compte tenu de l’absence de contact entre lui et ses proches, MENA Rights Group a sollicité l’intervention du Groupe de travail sur les disparitions forcées des Nations Unies le 19 septembre 2022.

Timeline

19 septembre 2022 : MENA Rights Group saisit le Groupe de travail sur les disparitions forcées des Nations Unies.
17 septembre 2022 : Les proches d’Abdikader Idris Moussa s’enquièrent de son sort auprès de plusieurs services de sécurité de la capitale, sans succès.
15 septembre 2022 : Abdikader Idris Moussa est arrêté à son domicile par des agents des Services de documentation et de sécurité

Related